Article

4 axes de réflexion pour soulager les parents salariés.

Les jeunes parents comptent aujourd’hui parmi les salariés les plus exposés au stress et à la fatigue. La charge mentale est, en effet, très forte pour des collaborateurs pris entre les exigences d’une carrière en pleine construction et leurs contraintes familiales. Un équilibre encore plus difficile à trouver pour les familles monoparentales (23% des foyers aujourd’hui). L’accompagnement de ces jeunes parents est un enjeu majeur pour les entreprises. Qu’il s’agisse de réduire l’absentéisme, d’attirer de jeunes talents mais aussi de favoriser l’égalité homme-femme. Découvrez 4 grands leviers qui ont fait leurs preuves et ont été intégrés dans la Charte de la Parentalité en entreprise lancée en 2008 avec le soutien du Ministère du travail et de la famille.

retour

Les jeunes parents comptent aujourd’hui parmi les salariés les plus exposés au stress et à la fatigue. La charge mentale est, en effet, très forte pour des collaborateurs pris entre les exigences d’une carrière en pleine construction et leurs contraintes familiales. Un équilibre encore plus difficile à trouver pour les familles monoparentales (23% des foyers aujourd’hui). L’accompagnement de ces jeunes parents est un enjeu majeur pour les entreprises. Qu’il s’agisse de réduire l’absentéisme, d’attirer de jeunes talents mais aussi de favoriser l’égalité homme-femme. Découvrez 4 grands leviers qui ont fait leurs preuves et ont été intégrés dans la Charte de la Parentalité en entreprise lancée en 2008 avec le soutien du Ministère du travail et de la famille.

1- Adapter l’organisation du travail

Une souplesse bien encadrée représente l’un des premiers leviers permettant aux parents salariés de concilier contraintes professionnelles et contraintes personnelles. On peut ainsi évoquer l’aménagement d’horaires, demandé aujourd’hui par 1/3 des collaborateurs* : éviter les réunions et les rendez-vous en début ou fin de journée, accepter une arrivée au travail plus tardive le jour de la rentrée constituent des bonnes pratiques très appréciées… et peu engageantes pour l’entreprise.

Quand la nature de l’activité le permet, le recours au télétravail est également plébiscité.Sans forcément en faire un mode de travail régulier, permettre aux parents salariés de télétravailler dans certaines situations (problème de garde, enfants malades, fermeture d’un établissement scolaire) c’est offrir un vrai confort aux collaborateurs sans perturber la bonne marche de l’entreprise. La période de confinement que nous venons de traverser en est un exemple marquant.

2- Des services qui facilitent le quotidien

Sans s’immiscer dans la vie privée de ses collaborateurs, l’entreprise peut être le point d’entrée vers des solutions pratiques, permettant d’alléger leur quotidien et leur faire gagner un temps précieux. Il peut, par exemple, s’agir de services de conciergerie proposant différentes prestations allant de la livraison de paniers de légumes, au pressing ou l’entretien auto sur le lieu de travail.
Toutefois, la garde d’enfant reste la préoccupation majeure des jeunes parents. On estime ainsi que 30% des cas d’absentéisme sont aujourd’hui liés à une défaillance du mode de garde*. L’un des grands défis pour les salariés est ainsi de trouver une place en crèche proche de leur travail ou de leur domicile. Un parcours du combattant quand on sait qu’aujourd’hui la France compte 2,4 millions d’enfant de moins de 3 ans…pour 400 000 places disponibles. L’accompagnement des salariés dans ce domaine représente, dès lors, un axe fort et concret de la politique employeur visant à faciliter la conciliation vie pro/vie perso.

Si les grands groupes ont aujourd’hui la possibilité de créer des crèches dans leurs locaux, les entreprises, quelle que soit leur taille, peuvent aujourd’hui accompagner leurs salariés grâce à des dispositifs de crèches interentreprises ou la réservation de « berceaux » dans des établissements classiques. (Dispositif La crèche gagne l’entreprise Harmonie Mutuelle).

Ces dispositifs, co-financés par l’entreprise, peuvent être des solutions permanentes ou d’urgence.

3- Un soutien financier aux parents

Au même titre qu’une participation aux frais de crèche, l’entreprise peut financer des avantages sociaux spécifiques pour les parents salariés. Une mutuelle « avantageuse pour les familles » avec notamment des services d’accompagnement ou des primes de naissance, arrive au premier rangdes attentes des collaborateurs. De plus en plus de structures proposent aujourd’hui à leurs salariés des titres Cesu (chèques-emploi service pré-financés) gratuitement ou à tarif privilégié, qui permettront à ces derniers, par exemple, de financer une garde d’enfant à domicile. Certaines entreprises ont également fait le choix d’aller plus loin que leurs obligations conventionnelles, en matière de « journée enfant malade », qui garantissent le maintien de salaire pour le parent ou le beau-parent dont la présence est indispensable auprès d’un enfant malade de moins de 16 ans (sur justificatif médical).

4- L’accompagnement RH des parents

Très souvent les managers de proximité sont en première ligne pour gérer, sur le plan pratique comme sur le plan humain, les situations difficiles auxquelles les parents salariés peuvent être confrontés. Il est donc aujourd’hui important de les former à l’écoute et à la prise en compte de la situation parentale des collaborateurs.

Harmonie Mutuelle vous accompagne

Avec la Crèche gagne l’Entreprise, Harmonie Mutuelle accompagne les entreprises désireuses de réduire le stress et la fatigue des parents salariés. Cette plateforme 100 % digitale permet de réserver et de financer des places de crèches à proximité de l’entreprise ou du domicile du collaborateur. Une solution inédite et ouverte à toutes les entreprises, dès le premier salarié.

* Observatoire de la qualité de vie au travail.

Cet article vous a plu ?

1 0

Votre réponse va nous aider à nous améliorer.

La crèche gagne l’entreprise

Chez Harmonie Mutuelle, nous nous engageons à démocratiser l'accès à des places de crèches, sachant que l’entreprise peut en plus bénéficier de déductions fiscales pour leur mise en place.

Avec LA CRÈCHE GAGNE L’ENTREPRISE, nous mettons à votre disposition une plateforme digitale pour réserver et financer des places dans des crèches partenaires. Les bénéfices sont évidents : votre entreprise se valorise en rendant possible l’accès à des places de crèches pour ses salariés, vos salariés accèdent plus facilement à un mode de garde pour leurs enfants.

Vous êtes intéressé par cette solution ?

Les conseillers Harmonie Mutuelle sont à votre disposition.

Contacter un conseiller

À lire aussi