Article

Comprendre, combattre et prévenir l’absentéisme

Le taux d’absentéisme ne cesse de progresser d’année en année. Et la récente crise sanitaire liée à l’épidémie de Coronavirus Covid-19 a généré un absentéisme encore plus important dans certaines entreprises (comportement de retrait, garde d’enfants, quatorzaine, etc.). La facture s’alourdit... Comment dès lors limiter durablement les dégâts ? Et par quoi commencer ? Explications.

retour

De 2014 à 2018, le taux d’absentéisme aurait progressé de 16 %(1) dans les entreprises françaises, portant son coût à presque 108 milliards d’euros(2) par an, ce qui équivaut à 4,7 % du PIB. Maintien du salaire, rémunération d’un remplaçant, heures supplémentaires payées aux collègues… : en plus de ces coûts directs, l’absence non anticipée d’un salarié génère de nombreux coûts cachés qui sont encore plus dommageables pour l’entreprise, comme la baisse de la productivité, des pertes d’opportunités, l’insatisfaction de certains clients ou la détérioration du climat social.

Comprendre et objectiver le phénomène
Avant de prévenir l’absentéisme au travail, il faut d’abord essayer de comprendre et d’objectiver ce phénomène complexe. En effet, pour limiter l’absentéisme, l’entreprise doit d’abord déterminer les catégories les plus exposées et ses causes possibles, à la fois professionnelles et personnelles. Une approche qui doit s’appuyer sur deux piliers : le diagnostic et la collaboration. La prévention de l’absentéisme passe par un dialogue constructif au sein d’un groupe de travail, réunissant plusieurs acteurs de l’entreprise, y compris des membres de la direction. Ce groupe de travail pourra alors dresser une première cartographie de l’absentéisme, avant de définir un plan d’actions opérationnel et d’en faire part à l’ensemble des collaborateurs.

Combattre le risque de rechute
Le plan d’actions pourra ainsi combiner solutions à court terme, par exemple, de simples rappels du règlement, et solutions à plus long terme comme l’amélioration de l’équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle ou l’amélioration de la qualité de vie au travail. Autre donnée importante : les absences de plus de 90 jours ont augmenté de 10 % entre 2017 et 2018(3). Dans ce contexte, la reprise du travail des salariés en arrêt de longue durée constitue un enjeu majeur. Il est donc nécessaire d’anticiper et de préparer ces reprises avec les salariés, bien sûr, mais aussi avec leurs managers et leurs collègues, afin d’aménager, si besoin, le poste ou le temps de travail ou leur proposer un soutien psychologique. Sécuriser le retour au travail d’un salarié, c’est prévenir à terme le risque de rechute.

Prévenir durablement
C’est une évidence : les problèmes de santé sont au cœur des problématiques d’absentéisme. Au-delà des obligations légales, la prévention représente un formidable outil de protection du capital-santé des collaborateurs et un marqueur fort de leur bien-être. Alimentation, sommeil, activité physique, lutte contre le tabac et les addictions… : offrir aux collaborateurs les moyens de devenir acteurs de leur santé, aussi bien au travail que dans leur vie personnelle, grâce à des ateliers de sensibilisation ou à l’accompagnement d’experts, c’est contribuer à réduire durablement les absences et à renforcer la motivation et la reconnaissance des salariés.

(1) Rapport 2018 sur l’absentéisme par Gras Savoye Willis Towers Watson.
(2) 107,9 Md€ selon une étude de l’Institut Sapiens.
(3) 11e Baromètre de l’Absentéisme® et de l’Engagement (2018) du cabinet de conseil Ayming.

Cet article vous a plu ?

7 3

Votre réponse va nous aider à nous améliorer.

Focus absentéisme

Bénéficiez d’un regard neuf et objectif sur l’absentéisme dans votre entreprise à travers un diagnostic précis, complet et sur mesure. À partir de vos données sociales des 3 dernières années associées à une étude démographique de la structure de l’entreprise et de ses unités de travail, nous établissons la cartographie de l’absentéisme (évolutions, postes les plus touchés). Nos experts pointent ensuite les principaux marqueurs, les tendances, les facteurs explicatifs, les points de vigilance et évaluent le coût réel de l’absentéisme, pour construire un plan d’actions pragmatique avec tous les acteurs de l’entreprise.

Vous êtes intéressé par cette solution ?

Les conseillers Harmonie Mutuelle sont à votre disposition.

Contacter un conseiller

À lire aussi