Article

Se mobiliser pour prévenir les risques psychosociaux

retour

Knorr-Bremse à Lisieux, dans le Calvados, dont les principales activités sont la conception, la fabrication et la commercialisation de système de freinage pour véhicules utilitaires, a signé en mars 2019 un accord QVT (qualité de vie au travail) avec les partenaires sociaux. L’entreprise, attentive depuis longtemps au bien-être de ses salariés, s’est engagée, avec cet accord, « à préserver et à renforcer leur capital santé ». Zoom sur la prévention des risques psycho-sociaux avec Michèle Doray Rouch, DRH du site.

« L’un des grands sujets RH de ces dernières années a été la gestion des risques psycho-sociaux (RPS). Même si historiquement, nous ne mettions pas le mot « RPS » sur les problématiques rencontrées, le service RH a depuis longtemps géré des problématiques humaines : salarié en souffrance, confronté à des addictions ou rencontrant des problèmes personnels.

Depuis quelques années, nous percevons, en raison de l’évolution des modes de vie et des nouvelles technologies entrainant l’immédiateté et une densité d’informations, une accélération du temps qui a probablement favorisé l’émergence de RPS et la charge mentale. Les salariés ont également de nouvelles aspirations vis-à-vis de leur cadre de travail.

Dans l’entreprise, bien heureusement, nous ne gérons pas de RPS avérés au quotidien.
Deux à trois cas par an de salariés fragilisés sont à traiter avec le service médical, en équipe pluri- disciplinaire. Notre taux d’absentéisme maladie avoisine les 3,3%, nous restons donc vigilants. Même si ce taux reste raisonnable, nous notons une légère augmentation des arrêts du personnel administratif. Ce taux concernant le personnel administratif a d’ailleurs diminué lors de la période que nous venons de traverser, probablement en raison de la mise en place du télétravail.

Nous travaillons beaucoup en prévention primaire pour éviter les risques psycho-sociaux et avons un ensemble d’outils nous permettant de veiller à l’ambiance collective ou au suivi individuel, à savoir enquête de satisfaction, absentéisme maladie, turnover, partenariat avec le CSST, entretien suivi de la charge …etc

Nous avons également signé un accord QVT et Egalité Femmes-Hommes avec nos partenaires sociaux CGT et FO dont le but est de proposer de nouvelles solutions pour améliorer le bien-être au travail.

Au-delà des pratiques améliorant la satisfaction des salariés, l’accord décrit l’engagement de l’entreprise quant à la prévention des RPS. Conscient que les temps changent et que de nouveaux maux émergent dans les entreprises, nous avons mis en place différents programmes et outils de prévention RPS.

Par exemple, pour mieux appréhender les RPS et les différents facteurs impliqués, en 2018, nous avons, avec l’infirmière et le responsable HSE (Hygiène Sécurité Environnement) du site, suivi une formation animée par la Carsat à la prévention des RPS. En 2019, le comité de direction et l’ensemble des managers ont été à leur tour formés, et un modèle de procédure à suivre a été mis en place pour les managers. L’objectif prochain est de sensibiliser l’ensemble des salariés, en partenariat avec Harmonie Mutuelle. Chaque mois, un thème sera traité par affichage. Premier thème pressenti : la cohésion d’équipe et la communication bienveillante.Pour prévenir les RPS et faire reculer l’absentéisme, de nombreux leviers d’action existent, l’amélioration des organisations, les modes managériaux, les processus de travail, développer l’autonomie, renforcer la cohésion d’équipe… »

Cet article vous a plu ?

4 1

Votre réponse va nous aider à nous améliorer.

Focus risques psychosociaux

Du diagnostic à la co-construction d’un plan d’actions, Harmonie Mutuelle vous propose une méthodologie d’intervention éprouvée pour évaluer l’exposition de vos salariés aux RPS et agir de manière ciblée sur les situations de travail à risques dans l’entreprise.

Vous êtes intéressé par cette solution ?

Les conseillers Harmonie Mutuelle sont à votre disposition.

Contacter un conseiller

À lire aussi

+ d'articles sur : Gestion des risques humains