Article

Accompagner le retour après un arrêt de longue durée.

Le retour au travail après une longue maladie ne se fait pas sans appréhension ni sans difficulté pour le salarié. Angoisse de ne plus être au niveau ou en décalage avec l’actualité de l’entreprise, peur de ne pas retrouver le « lien social » avec les autres collaborateurs et du regard des autres… la pression est très forte. Pour éviter une prolongation à répétition de l’arrêt… accompagnez votre collaborateur dans sa reprise de poste.

retour

Maintenir un lien bienveillant pendant l’arrêt de travail

Pour combattre cet isolement, il faut anticiper et agir pendant l’arrêt maladie. Sans être en permanence « sur le dos » du salarié qui pense avant tout à se soigner, les collaborateurs peuvent l’appeler régulièrement pour maintenir le lien, même sans parler directement de travail ! Quant au manager (chef d’entreprise ou chef d’équipe), il doit rester en contact avec le salarié absent pour l’informer des événements survenus pendant son absence dans l’entreprise et dans son service, faire le point sur ses besoins de remise à niveau en fin d’arrêt maladie, lui demander comment il envisage la reprise et lui proposer éventuellement des aménagements (horaires, télétravail)… Dans tous les cas, l’échange est essentiel et tout le monde sera gagnant, le salarié de retour comme l’entreprise.

Agir avec le médecin du travail

Le médecin du travail a aussi pour rôle d’aider le salarié à se réintégrer plus facilement, en lui proposant par exemple des aménagements, comme le temps partiel thérapeutique si nécessaire. De plus, certaines pathologies nécessitent une reconversion ou un reclassement.

A noter : la visite médicale devient obligatoire en cas d’accident professionnel ou de congé maternité ou si l’absence dure plus de 30 jours.

Aménager le retour

Pour limiter un nouvel arrêt et favoriser la réussite de la reprise, la bonne idée peut être de redémarrer en douceur en allégeant la charge de travail pour un certain temps ou en proposant des formes de travail plus adaptées, comme le télétravail. Cette démarche doit laisser le temps au salarié de reprendre le contrôle de son travail et de se réhabituer à son environnement. Là encore, la discussion avec le manager est essentielle pour mettre cette organisation en place pendant une période bien définie pour ne pas créer de jalousies avec les autres salariés, ce qui créerait un nouveau « stress » pour le salarié de retour.

Une démarche bénéfique à tous

L’attention envers un salarié de retour va agir sur tous les salariés. L’entreprise démontre en effet son attachement à ses collaborateurs, quelle que soit leur situation.

Cet article vous a plu ?

0 0

Votre réponse va nous aider à nous améliorer.

À lire aussi