Témoignage

L’épargne salariale et la protection sociale en entreprise

Outil d’implication et de motivation, l’épargne salariale permet aux entreprises de mener une politique de rémunération attractive et de fidéliser leurs collaborateurs. Elle leur permet également de profiter d’importants avantages sociaux et fiscaux que la récente loi PACTE est venue renforcer. Gérald Cauvière, directeur de l’épargne retraite du groupe VYV, revient pour nous sur les nombreux atouts de l’épargne salariale.

retour

Harmonie Entreprises Interview de Gérald Cauvière, directeur Épargne Retraite du groupe VYV

Quels sont, selon vous, les principaux atouts de l’épargne salariale ?

L’épargne salariale permet d’associer les salariés (et les dirigeants également) au fruit des bénéfices de l’entreprise, à sa réussite économique. Alors que le salaire rémunère une mission, l’épargne salariale, elle, est étroitement liée à la performance de l’entreprise et à ses résultats. Elle offre un cadre fiscal et social avantageux – beaucoup plus avantageux que pour les salaires – à la fois pour les entreprises et pour les salariés. Ces derniers peuvent alors se constituer une épargne personnelle sur un PEE en vue de l’acquisition d’un bien immobilier (RP), du financement des études de leurs enfants, ou d’un PERCO pour financer leur retraite. En cela, l’épargne salariale constitue un formidable levier de management et de fidélisation. Il y a actuellement une réelle volonté des pouvoirs publics de doper cette épargne au-delà des produits d’épargne classiques, tels que l’assurance-vie ou le livret A.

Justement, en matière de réglementation, que va changer la loi PACTE ?

La loi PACTE apporte une grande souplesse. La portabilité des produits d’épargne retraite, la suppression du forfait social pour les entreprises jusqu’à 250 salariés pour l’intéressement, la facilitation du PERCO dans sa nouvelle version de PER Entreprise facultatif,  l’abondement unilatéral de l’employeur, l’extension des bénéficiaires au conjoint pacsé ou associé du dirigeant, la liberté de choisir de retirer son épargne retraite en rente ou en capital, la gestion pilotée, etc. : toutes ces nouvelles mesures de la loi PACTE facilitent l’épargne salariale et la rendent encore plus avantageuse et sécurisée.

En France, l’épargne retraite ne représente que 2 % des prestations de retraite versées, contre 30 % au Royaume-Uni. Comment expliquez-vous cette différence ?

Bien que les Français soient les meilleurs épargnants européens – fin 2018, ils ont épargné presque 15 % de leurs revenus* -, ils épargnent encore assez peu pour leur retraite. La moitié des sommes versées annuellement sur des contrats retraite le sont par des fonctionnaires puis, en 2e position, par des travailleurs indépendants. Les salariés, eux, comptent énormément sur les régimes de retraite obligatoires. Il est vrai que les Anglo-saxons ont une plus grande éducation à l’économie que nous, mais ils sont obligés de s’y intéresser puisque leur retraite est financée essentiellement par capitalisation ! Avec la loi PACTE, le Gouvernement a l’ambition, d’ici à la fin du quinquennat en 2022, de faire passer les 230 milliards d’euros d’encours que représente l’épargne retraite à 300 milliards. La loi PACTE et, surtout, la réforme des retraites en cours devraient très certainement faire changer les comportements.

De quoi les entreprises pourraient-elles avoir besoin pour mieux gérer l’épargne salariale ?

À mon avis, elles ont surtout besoin d’avoir une vision globale. Meilleure gestion, meilleur accompagnement et meilleure visibilité : elles préféreront sûrement faire gérer leurs différents dispositifs d’épargne par un même opérateur et obtenir ainsi une offre globale et cohérente. L’épargne salariale constitue à mes yeux un des éléments majeurs de la protection sociale dans les entreprises. Il revient donc naturellement aux spécialistes de la protection sociale d’accompagner celles-ci dans leurs démarches et de leur apporter la vision globale qu’elles recherchent.

*Source : https://www.challenges.fr/patrimoine/epargne/les-francais-sont-parmi-les-plus-gros-epargnants-en-europe_656328

Cet article vous a plu ?

0 0

Votre réponse va nous aider à nous améliorer.

À lire aussi

+ d'articles sur le thème : épargne salariale